« Paul à Québec » de Michel Rabagliati

C’est dans une émission radiophonique (il me semble que c’était « La librairie francophone ») que j’ai entendu parler de cette série (Paul à la campagne, Paul a un travail d’été, Paul dans le métro, Paul à la pêche…). J’ai tout de suite été séduite et je me suis vite procuré deux albums. Cet automne, un film tiré de la BD « Paul à Québec » est sorti au Canada…

9782922585704

C’est l’histoire de Paul et de sa belle-famille, les Beaulieu. Son épouse, Lucie a deux soeurs, Monique et Suzanne qui aiment se retrouver en famille chez les parents Roland et Lisette. C’est toujours de joyeuses retrouvailles animées par les petits-enfants, enfants et grands-parents. Un matin en allant aux WC, Paul surprend son beau-père en train de s’habiller et remarque qu’il a comme un tatouage sur le bas-ventre. En rentrant, son épouse lui dit son étonnement de recevoir 1000$ de son père. Ce n’est que quelque temps plus tard que Lucie apprend par Suzanne que leur père a un cancer de la prostate et qu’il garde ça pour lui. Le tatouage et le gros billet prennent alors tout leur sens.

Cette BD raconte très justement les moments difficiles de la maladie à ses différentes étapes, elle n’épargne pas le lecteur avec les choix à faire en fin de vie. Chaque membre de la famille réagit différemment et la façon de vivre la mort de son grand-père par Rose est très touchante.

Une belle leçon de vie qui célèbre la manière de dire adieu à ceux qu’on aime… Un livre touchant et émouvant qui raconte simplement la vie.

C’est très amusant car je lis cette BD avec l’accent du Québec quand je lis dans ma tête mais je serais bien incapable de reproduire ces charmantes intonations à voix haute. Les expressions typiques aident aussi à se sentir au coeur du Québec et me rappellent un voyage lointain :

Tire la plogue, on le rebranchera demain !  »

Paul ? Viens-tu marcher avec nous autres ?

Te cherches-tu une jobine ? Livrer des commandes en bicycle, ça te tente-tu ?…

Je suis certaine qu’avec ces quelques exemples vous êtes déjà sous le charme des québécois… J’ai aussi lu « Paul au parc », le style est aussi sympa, par contre j’ai été moins attirée par le thème principal : le scoutisme…

« Paul à Québec » de Michel Rabagliati, La Pastèque, 2009.

Publicités

« Quatre soeurs » de Malika Ferdjoukh … et Cati Baur

Ce printemps, j’ai découvert une BD que j’ai adorée, tirée de la série de livres de Malika Ferdjoukh  « Quatre soeurs ». Adolescente, j’aurais adoré lire cette tétralogie, mais je n’ai pas pour autant boudé mon plaisir devenue adulte.  Je ne peux donc que conseiller cette série sous le format roman ou BD à un large public. Bon à savoir : en 2010, l’Ecole des Loisirs a réuni en un seul volume les 4 tomes de la série.

malika-ferdjoukh-cati-baur-quatre-soeurs-enid-rue-de-sevres-381x500« Quatre soeurs » c’est l’histoire des cinq filles Verdelaine, orphelines suite à un accident de voiture. Elles habitent une grande maison au bord de la falaise, la Vill’Hervé.  Au quotidien, elles sont chapeautées par la plus grande soeur, Charlie, 23 ans qui répare sans cesse cette vieille maison, éduque ses soeurs, bricole… Les autres ont chacune un caractère bien à elles : Geneviève, 16 ans, est la plus discrète et toutes pensent qu’elle fait du baby-sitting pendant qu’elle prend des cours de boxe thaïe ; Bettina, 14 ans traîne toujours longuement avec ses copines Denise et Béhotéguy dans la salle de bains;  Hortense 11 ans écrit son journal tout en rêvant de devenir comédienne et Enid, 9 ans, parle à l’écureuil et à la chauve-souris qui habitent le grand sycomore du jardin.

 

malika-ferdjoukh-cati-baur-quatre-soeurs-hortense-rue-de-sevres-383x500

Ces romans parlent de mort, de problèmes d’argent, de ruptures amoureuses, d’accident mais aussi d’adolescence, d’amour, d’amitié, d’entraide… Les ados se retrouveront assurément dans l’un ou l’autre personnage et les adultes se souviendront avec émotion qu’elles sont toutes un peu Enid, Hortense, Charlie, Geneviève ou Bettina.

Cette série m’a fait penser à la série de Janine Boissard : « L’esprit de famille ». Si le plaisir de la lecture est identique, les livres de Malika Ferdjoukh sont destinés à un public plus jeune.

« Quatre soeurs » de Malika Ferdjoukh, Ecole des Loisirs, 2010. 

« Quatre soeurs » Tome 1 Enid, Tome 2 Hortense, de Malika Ferdjoukh et Cati Baur, Rue de Sèvres, 2014.